Apéro et microbiote : comment concilier plaisir et santé ?

Apéro et microbiote : comment concilier plaisir et santé ?

L'apéro entre amis est un moment convivial et festif que l'on aime partager autour de boissons et de grignotages. Mais bien souvent l'apéro est aussi synonyme de "trop gras, trop salé, trop transformé, trop alcoolisé" et peut entraîner de la culpabilité : ohlala, j'ai mangé trop de chips et de bêtises, bon le prochain je serais plus raisonnable !". 

La question à se poser c'est : a-t'on vraiment envie d'être raisonnable quand il s'agit de passer un bon moment en famille ou entre amis ? A-t'on envie de scanner ce qu'il y a sur la table et de se dire "ça je peux manger" ou "ça me fait grossir à vue d'oeil" ? Ou pire encore, de savoir dans quel état on va se retrouver le lendemain car notre ventre sera en PLS.
Bref, à quel point dont-on se limiter ou faire attention à ces apéros, au point que ça devienne le truc à éviter ou qui nous angoisse à l'avance ! 

Alors voici quelques clés pour t'aider à concilier apéros, santé et plaisir et profiter pleinement de ce moment en toute convivialité. 

Pourquoi aimons-nous tant l'apéro ?

L'apéritif, étymologiquement, signifie "ouvrir l'appétit". C'est une pratique ancestrale qui apparaît dès l'Antiquité. A cette époque, l'apéritif était essentiellement liquide et consistait de boissons aux vertus médicinales pour aider à digérér.
Aujourd'hui, c'est une mise en bouche qui prépare nos papilles pour le repas à venir. Mais l'apéro, c'est bien plus qu'une simple introduction au dîner. C'est un moment de détente et de convivialité, une pause bienvenue après une longue journée.

Ce que nous apprécions particulièrement dans l'apéro, c'est la diversité des petits mets à picorer du bout des doigts. Chacun peut choisir ce qui lui plaît, à son propre rythme, tout en partageant un moment agréable. Que ce soit accompagné d'une boisson alcoolisée ou non, l'apéro est avant tout un instant de plaisir et de partage.

Apéro ou apéro dinatoire ?

L'heure de l'apéro est si agréable qu'on voudrait en faire tout un repas ! Il est vrai que nous prolongeons souvent ce moment de convivialité en ajoutant quelques bouchées supplémentaires. À tel point que, lorsque vient l'heure du repas, notre appétit s'est déjà envolé... Mais, pour ne pas offenser notre hôte, nous nous forçons à manger, ce qui nous conduit souvent à dépasser nos limites.

Pour éviter cela tout en prolongeant le plaisir, nous avons trouvé la solution : vive les apéros dînatoires et adieu le repas traditionnel ! C'est ainsi que les apéros dînatoires ont gagné en popularité.

Alors, apéro ou apéro dînatoire ? Tout est question de quantités. En enchaînant les bouchées apéritives, on peut vite perdre le compte de ce que l'on a mangé, et c'est là que réside le piège.

Les industriels ont largement pris la main sur l'apéro ! 

Avec notre appétence grandissante pour l'apéro, les innovations agroalimentaires se multiplient pour nous offrir des aliments toujours plus attractifs, gourmands et faciles à picorer : chips, mini pizzas, toasts, mini saucisses, pains surprises, petits soufflés... Cependant, les légumes et les bonnes fibres, bénéfiques pour notre microbiote, sont souvent absents !

Pire encore, il vaut mieux éviter de regarder la composition de ces produits, qui intègrent souvent des additifs addictifs et des texturants peu appréciés par nos bactéries intestinales. Ces produits prêts à consommer, bien qu'ils nous facilitent la vie, ne sont pas toujours nos alliés santé.

Alors, soyons vigilants avec ces produits industriels. Lisons attentivement les étiquettes pour faire des choix plus sains et soutenir notre bien-être.

 

Un apéro sain pour un microbiote en bonne santé

Pas d'inquiétude, il est tout à fait possible de profiter d'un apéro entre amis tout en prenant soin de son microbiote intestinal.

Le microbiote intestinal est un ensemble de milliards de micro-organismes vivant dans notre intestin. Il joue un rôle crucial dans la digestion, l'absorption des nutriments, le système immunitaire et la santé mentale.

Voici quelques conseils pour un apéro sain :

En amont :

  • Ne vous privez pas de manger le midi en pensant compenser le soir : vous risquez d'avoir tellement faim que vous vous jetterez sur l'apéro !

Quand on invite :

  • Privilégiez des boissons saines et faites découvrir des alternatives comme les boissons fermentées ou les liqueurs sans alcool : eau plate, eau gazeuse, boissons fermentées, comme le kéfir ou le kombucha par exemple. Limitez les boissons alcoolisées et sucrées.
  • Proposez des grignotages sains : crudités, fruits secs, graines germées, houmous, guacamole. Évitez les aliments transformés, gras et sucrés. Retrouvez notre recette de houmous microbiote friendly.
  • Proposez des alternatives au grand classique pour ne pas trop déstabiliser vos invités : chips de pommes à la place de la chips de pomme de terre traditionnelle, crackers aux graines à la place des biscuits apéritifs...
  • Favorisez la diversité des aliments : proposez une variété de couleurs et de textures pour nourrir les différentes familles de micro-organismes du microbiote.
  • Préparez des dips et sauces maison : guacamole, houmous, salsa. Limitez les sauces industrielles souvent grasses et sucrées.
  • Pensez à la lacto-fermentation : proposez des légumes lacto-fermentés, riches en probiotiques naturels.
  • Gérez les portions : servez de petites assiettes et évitez de trop manger. La visualisation dans l'assiette aide à apprécier la quantité de nourriture ingérée. Ne mettez pas trop de nourriture sur la table ; pour un apéritif dinatoire, prévoyez entre 8 et 12 mignardises par personne.

Quand on est invité :

  • Mangez une salade ou quelques légumes avant d'y aller : vous aurez moins faim et cela permettra de limiter le pic glycémique en cas de nombreux biscuits apéritifs ou aliments ultra transformés.
  • Apportez des boissons et des grignotages sains à partager : l'occasion de faire découvrir des choses que vous aimez.
  • Ne vous privez pas : il est possible de se faire plaisir occasionnellement avec des aliments moins sains.
  • Mangez en pleine conscience : prenez le temps de mastiquer et de savourer chaque bouchée.
  • Limitez les boissons alcoolisées et sucrées et alternez régulièrement avec de l'eau.

En suivant ces conseils, vous pouvez savourer un apéro convivial tout en prenant soin de votre microbiote intestinal.

Pour votre prochain apéro, retrouvez notre recette de houmous microbiote friendly à accompagner avec une jolie assiette de crudités. 
A télécharger gratuitement dans le microbiote store.

     

    Retour au blog

    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.